Abbaye de Blauvac 3 produits
Abbaye de Blauvac

A l’origine de l’Abbaye de Blauvac


Notre communauté cistercienne s’est constituée sur les routes de l’exil napoléonien à la suite de Dom Augustin de Lestrange. Au retour de Russie, les sœurs se sont établies à Lyon en 1817 dans le quartier Gorges du Loup, où subsiste l’impasse de la Trappe, la station de bus, et quelques bâtiments dont certains occupés par le collège François et Jacinthe de Fatima. En 1834, après le décès de Dom Augustin, la communauté a souhaité se rapprocher d’Aiguebelle. Elle s’est établie à Maubec, dans les faubourgs de Montélimar. L’Eglise de Lyon a cependant réclamé un groupe de sœurs, ce fut le premier essaim de fondations, avant plusieurs autres. Aujourd’hui cette lignée compte 27 monastères à travers le monde.


De Maubec à Blauvac


A partir des années 1970, la communauté se réduisant, la recherche d’un monastère plus petit a été entreprise. L’idée première était de dénicher un monastère confisqué à la révolution, mais c’est finalement en Provence, près de Carpentras, au sein du Parc naturel régional du Ventoux, en bordure du village de Blauvac, que les sœurs trouvèrent une demeure à leur convenance. Nous y sommes actuellement 16 moniales de 39 à 90 ans.


Nos bâtiments se sont agrandis au cours du temps : hôtellerie, magasin, église et plus récemment infirmerie.


Nous accueillons dans l’esprit bénédictin au sein d’une petite hôtellerie de 19 chambres. Le cadre de paix, de sérénité est apprécié par tous, hôtes ou personnes de passage, livreurs…


L’artisanat Monastique à l’Abbaye de Blauvac


Notre activité économique s’est fortement diversifiée au cours du temps. Depuis 1909, la fabrication et la vente d’hosties en est le pôle principal. Ce marché n’est malheureusement pas croissant et depuis plusieurs années nous cherchons des activités complémentaires.


L’impact de la pandémie de la Covid 19 a été fatal pour ce travail, la fermeture du magasin et de l’hôtellerie n’ont rien arrangé.


La diversité de l’artisanat monastique de l’Abbaye de Blauvac


Nous avons également développé des activités annexes dans le domaine culinaire, avec la fabrication de nougats et guimauves. Notre magasin permet la vente de ces produits.


La vente par correspondance est presque incontournable pour les hosties, mais le site permet d’autres ventes. 


Le thé est nouvellement entré dans notre gamme. Décliné en bien des parfums, sa vente est un beau partenariat avec les magasins monastiques. Il existe plusieurs variétés dont beaucoup sont très demandées.


Enfin, le Carmel de Verdun nous a offert son atelier de fabrique d’oreillers, garnis en plumettes d’oie. Les délais de mise en place ont semblé interminables, mais aujourd’hui, la souffleuse étant en place, et la marque « Monastic » venant de nous être attribuée, nous sommes heureuses d’être présentes sur le site de la boutique Théophile pour faire écho aux couettes de nos sœurs carmélites.


Une recette de traitement pour jambes lourdes, la blandinine, initiée par une sœur pharmacienne est réalisée depuis des décennies par la communauté. Grâce à une équipe de consultants bénévoles, nous avons pu « normée » cette production, modifiée la formule selon les nouvelles normes européennes, et nous envisageons sa vente fin 2022.


page 1 sur 1

page 1 sur 1