Icône des 7 Douleurs et Allégresses de saint Joseph de Icônes contemporaines prd_monastic

4 / 5 - 1 avis

Vous aimerez sans doute


Icône des 7 Douleurs et Allégresses de saint Joseph


Dimensions : 24,5 x 17,5 cm Icône de saint Joseph d'après l'enluminure une religieuse bénédictine de l'Abbaye de Notre-Dame...

Abbaye de Flavigny

Proposé par
Abbaye de Flavigny

Référence FL-G4050

Livraison  Information sur le port
Colissimo ou points relais chez vous en 2 à 3 jours ouvrables.

Imprimer Imprimer la fiche produit

? Poser une question sur ce produit

39,00 €

En savoir + Caractéristiques Composition / Ingrédients Avis
  • 1 avis
  • Produit MonasticOui

    Dimensions : 24,5 x 17,5 cm

    Icône de saint Joseph d'après l'enluminure une religieuse bénédictine de l'Abbaye de Notre-Dame de Fidélité de Jouques, qui s'est inspirée du psautier de Gough (XIIIe s).
     
    Au centre de l'icône, saint Joseph  tient un rouleau sur lequel on peut lire :
    Ecoute Israël. YAHVE Le Seigneur notre Dieu est le seul Dieu. Tu aimeras YAHVE ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton ême et de tout ton pouvoir. Sue ces paroles que je te dicte aujourd'hui restent gravées en ton cœur.
    Jésus, assis à ses pieds écoute l'enseignement de son père adoptif.

    Voici l'origine de la dévotion aux Sept Douleurs et Allégresses de Saint Joseph :
    VERS 1536, un navire chargé de nombreux passagers sombre au large des côtes de la Hollande. Deux religieux franciscains partent à la dérive durant deux jours, cramponnés aux débris du vaisseau. Désespérés, ils invoquent saint Joseph. Un homme
    d'aspect vénérable survient alors et les amènent jusqu'au rivage. Le cœur rempli de reconnaissance envers leur sauveur, ils s'enquierent de son nom.
    "Je suis Joseph, et je désire que vous honoriez mes sept douleurs et sept joies".

    L'auteur de l'enluminure à l'origine de cette icône de saint Joseph a tenu compte du symbolisme traditionnel et universel des couleurs dans l'iconographie chrétienne :
    - le bleu évoque la dimension céleste.
    - Le jaune (pour l’or) le divin : Jésus est Dieu. L'Enfant reçoit la Loi divine de son père. Cette couleur renvoie au mystère divin où le Fils reçoit tout de son Père dans l'Esprit-Saint.
    - Le pourpre de la tunique convient au vêtement royal
    - Le vert du manteau la vie et l’espérance, dont son père est le modèle.
             Saint Joseph est de descendance royale et il porte sur lui toute l’espérance de l’humanité.

    Sur cette icône de saint Joseph, chaque douleur et  chaque allégresse figure dans un médaillon. La première scène est celle du sommet et les autres se succèdent dans le sens des aiguilles d'une montre :
    1. L’Incarnation. Douleur 
    pour saint Joseph de voir la Vierge Marie, son épouse, enceinte sans connaître la raison ; Joie d'apprendre de l'Ange la conception divine en Marie du Sauveur.
    2. La Nativité : Douleur du départ précipité de Nazareth et de la pauvreté de la Crèche ; Joie de la naissance de
    l'Entant-Jésus et de le recevoir dans ses bras  !
    3. La Circoncision : D
    ouleur pour Marie et Joseph de voir la première goutte de sang de Jésus couler à cette occasion ; Joie de l'imposition du Nom de Jésus et de la réalisation des prophéties.
    4. La Présentation au Temple :
    Douleur pour Joseph d'entendre la prophétie du saint vieillard Siméon annonçant qu'un glaive percera le coeur de son épouse ; Joie d'entendre proclamer l'Enfant-Jésus Lumière des nations.
    5. La Fuite en Égypte : Douleur de partir la nuit vers un pays inconnu comme des persécutés surtout en raison des souffrances occasionnées à Marie et à l'Enfant-Jésus ;  Joie de la protection divine qui les avertit du danger
    , d'échapper à la cruauté d'Hérode, de demeurer toujours avec Marie et Jésus et d'apporter la Lumière de la Vérité à une nation païenne.
    6. Le Retour d’Égypte à Nazareth : Joie de revoir le pays natal et de la vie cachée dans l'intimité familiale ; Douleur de voir l'Enfant-Jésus méconnu et d'être loin de Bethléem.
    7. Le Recouvrement au Temple : Douleur de l'angoisse liée à la disparition de Jésus ; Joie de le retrouver enfin au temple parmi les docteurs.

    Image collée sur bois massif

    Un trou au dos de cette icône permet de la fixer au mur ; ce trou est cranté pour faciliter le centrage de l'icône. Cette icône peut aussi être exposée sur un chevalet.

    Aucun avis n'a été publié pour le moment.

    Donnez votre avis

    Evaluations Produit
    • Nombre d'avis : 1
    • Note moyenne : 4 /5
    • D. Fabrice
    •  le 02/01/2018
    • 4/5
    Aurait mérité un petit explicatif

    Théophile D’autres produits de ce monastère

    Abbaye de Flavigny Théophile l'abbaye productrice
    Abbaye de Flavigny
    Flavigny est un village de Bourgogne qui, du VIII° siècle à la Révolution, fut le siège d'une Abbaye bénédictine. Vivant également selon la Règle de Saint Benoît, dans l'obéissance aux Pasteurs de l'Église catholique, spécialement au Pontife romain, la communauté des moines de l'Abbaye...
    En savoir plus

    Voir les produits

    Théophile Produits similaires