Carmel de Lourdes 30 produits
Carmel de Lourdes

L'artisanat monastique du Carmel de Lourdes


Notre monastère a été fondé le 16 juillet 1876. Nous formons une famille d’une vingtaine de sœurs, de tous les âges. Dans l'amitié du Christ, à la suite de Sainte Thérèse de Jésus, nous voulons boire l'eau vive promise par le Seigneur et intercéder par toute notre vie pour l'Eglise, en particulier ses ministres ordonnés, pour le salut des âmes et la joie du Père. "Le Carmel est tout marial"… Cet adage médiéval se vérifie tout spécialement à Lourdes. Notre histoire nous invite à prolonger le cœur à cœur entre la Vierge Marie et sainte Bernadette. Notre emplacement auprès du Sanctuaire contribue à ouvrir nos cœurs aux dimensions de l’Eglise universelle. Selon le désir de notre Mère Sainte Thérèse, les sœurs carmélites s'aident pour vivre du travail de leurs mains, artisanat monastique qui favorise aussi la vie de prière. Rompant avec l'usage des rentes ou de la mendicité, Sainte Thérèse opta pour une pauvreté concrètement définie : non seulement un mode de vie simple et sobre mais aussi le partage de la condition commune du travail avec ses aléas et ses nécessaires adaptations aux circonstances. 


Un grand choix de douceurs dans l'épicerie monastique des "Sœurs gâteaux"


L’artisanat monastique que nous proposons est entièrement réalisé à l’intérieur de notre monastère de carmélites, au fil de journées où nous « tressons » contemplation, prière, travail, solitude et vie fraternelle. Il y a une cinquantaine d’années, suite à l’arrivée de nombreuses jeunes vocations, une sœur de notre Carmel est allée dans un autre monastère pour y apprendre à faire des biscuits et des chocolats pour la vente. Cela a démarré petit : en utilisant le batteur et le four de la cuisine pour les biscuits - entre les cuissons des repas ! - avec une casserole et une petite cuillère pour les chocolats. Les chocolats étaient vendus par sachet de sept, et les biscuits (des « étincelles » aux raisins secs) par kilos à l’hôpital de Lourdes. Puis une sœur tourière a pris l’habitude de charger son vélo de caisses pleines de biscuits et elle vendait en ville les différents produits de notre artisanat monastique, bien connue dans Lourdes comme la « sœur gâteaux ». Petit à petit l’activité s’est développée (étincelles, amandines, pains de gênes, gâteaux basque, cakes, pains au miel etc…) et, au fur et à mesure des ventes, des investissements ont pu se faire : d’abord un four à deux étages, puis l’installation de nouvelles pièces avec un four à six plaques… puis l’installation actuelle. Quand les ponts ont été édifiés sur le Gave, les pèlerins sont venus du Sanctuaire au Carmel si bien que la « sœur gâteau » n’avait plus à circuler !… 


Les spécialités de l'atelier de pâtisserie du Monastère


Parmi nos offres d’artisanat monastique, notre spécialité, ce sont les Amandines, un biscuit aux amandes dont semble-t-il on ne se lasse pas. D'autre part, nous souvenant que notre Mère Sainte Thérèse (de Jésus, d’Avila) aimait l’eau de fleur d’oranger qui lui faisait grand bien et dont le parfum soulageait son cœur (cf. ses lettres), nous avons mis au point une recette de Sablés à l’eau de fleur d’oranger, biscuits du Carmel de Lourdes appréciés dans plusieurs pays, du pourtour méditerranéen notamment... Côté chocolats, nous avons choisi de sélectionner des bons crus et d’offrir ainsi du chocolat artisanal de qualité auquel nous associons des « messages » d’amour et de paix puisque les nourritures matérielles ne suffisent pas !


Nos autres créations artisanales


Comme la Communauté rassemble des talents divers, les moniales étant toutes arrivées d’horizons différents, d’autres artisanats ont été développés. Il faut citer la broderie, notamment pour la réalisation de linge d’autel. Une spécialité de Lourdes : les mouchoirs avec une initiale brodée. Les pèlerins italiens (notamment) leur font toucher le rocher de la Grotte de Massabielle avant de les offrir en cadeau. Plus récemment, la présence d’une sœur carmélite artiste maîtrisant cette technique nous a conduites à proposer des bougies décorées à la main, artisanat monastique que nous espérons pouvoir développer. 


Outre la question de l’équilibre économique, notre production monastique a permis de nouer de belles relations avec des pèlerins venant occasionnellement ou chaque année prier dans notre chapelle, déposer des intentions de prière, et prendre au passage quelques biscuits et chocolats ou autres articles de notre artisanat monastique. Il faut dire que notre chapelle offre un espace de prière très silencieux et paisible à proximité de la Grotte des apparitions de la Vierge Marie à Sainte Bernadette, qui se trouvait même à l'emplacement actuel de notre jardin le jour de la dernière apparition, le 16 juillet 1876, en la fête de Notre Dame du Mont Carmel...


La vente de notre artisanat religieux est un vrai soutien


Quand les pèlerinages sont difficiles à envisager, la Boutique de Théophile, dédiée à la vente en ligne de produits d’artisanat monastique, permet au Carmel de Lourdes d’aller rejoindre les pèlerins et autres amis des monastères là où ils sont et cela, bien sûr, avec une profonde reconnaissance envers ceux qui, grâce à leurs achats, offrent un soutien précieux à notre vie monastique carmélitaine.

page 1 sur 2

page 1 sur 2